Rachat de crédit et gros endettement

 
Rachat de crédit et gros endettement

L’endettement est le point clé lors d’un rachat de crédits, si celui-ci est trop important, e projet de refinancement ne pourra aboutir.

Endettement : faisons le point

L’endettement se traduit par la part des revenus destinés au remboursement des crédits. Pour calculer le taux d’endettement, il suffit de diviser le montant des mensualités par le montant des revenus puis de multiplier par 100.

Exemple d’un taux d’endettement : 1500 € de revenus, 450 € de mensualités. 450 / 1500 X 100 = 30%.

Il est essentiel de connaître son taux d’endettement car il permet de déterminer la faisabilité d’un projet de rachat de crédit et de savoir si l’on est simplement endetté ou surendetté.

Faisabilité d’un rachat de crédits avec gros endettement

Les établissements de crédits estiment qu’un endettement normal se situe en dessous de la barre des 33%. Au-delà vous êtes en situation de gros endettement puis de surendettement.

Il faut savoir qu’un rachat de crédit est possible jusque 50% d’endettement, simplement les garanties exigées seront plus lourdes (hypothèque du bien immobilier, profil emprunteur solide) et bien souvent les solutions sont uniquement envisageables pour les propriétaires.

Un gros endettement n’est pas un problème lors d’un rachat de crédit, tout dépend de la définition dont vous donnez à ces termes : « gros endettement ».

Gros endettement : banque ou courtier ?

Les banques prennent rarement des risques à proposer des solutions de rachat de crédit à des emprunteurs présentant un endettement élevé. Dans ce cas de figure, il est plutôt conseillé de passer par des courtiers spécialisés qui ont une marge de manœuvre plus large grâce à leurs différents partenariats.

Les courtiers proposent des études gratuites (suivre ce lien), c’est le moyen de vérifier rapidement si le dossier est réalisable.

Simulez votre rachat de crédits et réduisez fortement vos mensualités Jusqu'à -60%* !