Regroupement de crédit pour achat immobilier

 
Regroupement de crédit pour achat immobilier

Si le regroupement de crédit est connu pour permettre de réduire les mensualités, cette opération répond aussi à un besoin de financement, c’est-à-dire de permettre à un ménage ou un foyer de pouvoir investir dans la pierre en réajustant ses remboursement de crédits. Mode d’emploi et explications.

Le regroupement de crédit : une opération de réajustement

1 Français sur 2 a besoin d’un regroupement de crédit, cette statistique ne s’invente pas, c’est une statistique de la Fédération Bancaire Française relayée par l’Express qui précise que les mensualités sont considérées comme élevées, trop élevées ou beaucoup trop élevées. Le recours au regroupement de crédit est donc logiquement justifié pour retrouver l’équilibre dans ses finances, c’est-à-dire de bénéficier d’une mensualité allégée et adaptée à sa situation financière actuelle. Le réajustement est le maître mot de cette opération bancaire dont le principe repose sur le rachat des crédits en cours, puis un allongement de la durée de remboursement pour parvenir à une réduction de mensualité. Si cette opération est essentiellement connue pour ce résultat, elle permet néanmoins de financer un nouveau projet, il est possible d’inclure dans l’opération un montant dédié à un achat de voiture, des travaux ou même un achat immobilier.

Le rachat de crédit pour acheter une maison

L’achat d’une maison ou d’un appartement n’est pas évident lorsque l’emprunteur rembourse déjà des crédits à la consommation et/ou des crédits immobiliers. Il y a donc deux types d’emprunteurs qui se retrouvent avec parfois des refus de banques pour investir dans la pierre. Le premier étant le propriétaire ayant déjà un crédit immobilier et éventuellement des prêts à la consommation qui souhaite acheter un second bien, soit pour un investissement locatif, soit pour une résidence secondaire. Le premier bien peut faire office de garantie, ce qui permet donc de pouvoir recourir au regroupement de crédit afin de financer l’acquisition. Le second emprunteur concerné est le locataire avec des prêts à la consommation qui souhaite devenir propriétaire mais dont le taux d’endettement ne le permet pas. Réduire ses mensualités peut permettre d’accueillir une nouvelle échéance de prêt immobilier mais le taux d’endettement global devra être compatible avec le projet de financement.

Comment obtenir un rachat de prêt et le financement immobilier ?

Les banques ne disposent pas des produits bancaires nécessaires pour permettre à un emprunteur de regrouper ses crédits et de financer un nouveau projet, elles vont proposer soit l’un, soit l’autre mais rarement les deux. Ce sont en revanche les établissements de crédits spécialistes des financements hypothécaires qui peuvent accompagner des ménages dans leur projet d’achat immobilier. Ces derniers peuvent être sollicités directement, ou par le biais d’un intermédiaire de banque comme un courtier ou un mandataire. Dans les faits, un emprunteur ayant un bien à proposer en garantie pourra compter sur le ratio hypothécaire afin de connaître le montant de son enveloppe globale, c’est-à-dire le montant qu’il est possible d’emprunter pour acheter le nouveau bien. Il ne faut pas oublier que le regroupement de crédits repose sur le principe de l’allongement de la durée de remboursement et donc qu’une majoration du coût total peut avoir lieu. En tout état de cause, une simulation de regroupement de prêts peut être réalisée à tout moment auprès d’un établissement spécialisé, c’est gratuit et sans engagement.

Comparez les offres de rachat de crédits et allégez vos mensualités !