La renégociation de crédit abordée par Capital sur M6

 
La renégociation de crédit abordée par Capital sur M6

Les médias sont nombreux à parler de la baisse des taux, M6 diffusera le dimanche 8 mars 2015 à 21H un reportage sur l’immobilier incluant la présentation de la renégociation de prêt.

A savoir sur la renégociation de crédit

C’est une opération bancaire qui consiste à revoir les modalités de remboursement d’un emprunt immobilier. Il s’agit d’un avenant qui vient énoncer les nouvelles modalités : taux, durée, mensualité et donc échéancier. C’est ce qui est mis en place lorsque la renégociation est réalisée avec le prêteur du prêt initial.

Autrement, un nouveau contrat de crédit est mis en place si l’emprunteur décide de recourir à un établissement concurrent (banque, intermédiaire bancaire). Dans ce cas précis, des indemnités de remboursement anticipé sont à prévoir, ils ne peuvent dépasser 3% du montant à rembourser.

L’émission Capital sur la chaine M6 va donc présenter cette solution, l’avantage que l’on peut en tirer et l’intérêt de passer par un courtier, la conjoncture économique se prête fort bien à cette opération.

Comment réussir sa renégociation de crédit ?

Tout d’abord, le prêt immobilier doit être dans ses premières années de remboursement (5 au maximum en moyenne) car c’est au début que l’on rembourse les intérêts et c’est donc au début que l’on peut réaliser un gain sur le coût du crédit.

Le taux initial doit être au moins supérieur d’un point par rapport au nouveau taux présenté, autrement le gain ne sera pas important et l’emprunteur pourrait même perdre de l’argent avec les différents frais de l’opération.

Négociez ! Et oui, aujourd’hui on peut négocier son taux, les frais de dossier et les indemnités de remboursement anticipé (du nouveau contrat). Il suffit de faire jouer la concurrence (internet, courtier et banque) afin d’obtenir une offre intéressante.

Les courtiers, est-ce le bon plan ?

M6 prend pour exemple une renégociation de crédit auprès d’un courtier, cela peut être très efficace pour un emprunteur mais il convient de prendre quelques mesures avant de se lancer.

Tout d’abord, la loi Lagarde a catégorisé les courtiers, ce sont désormais des intermédiaires en opérations bancaires (IOB) répartis dans 4 catégories : les courtiers (mandatés par le client), les mandataires exclusifs (mandaté par un seul établissement de crédit), les mandataires non exclusifs (mandatés par plusieurs établissements de crédit) et les mandataires d’intermédiaires (mandatés par les 3 précédents).

Cette information est vérifiable auprès de l’ORIAS, directement sur le site internet, il suffit de renseigner le nom de l’enseigne que vous avez contacté afin de s’assurer que c’est un organisme en règle. Pour revenir aux IOB, ils se rémunèrent par une commission (ou mandat) sur les financements de renégociation de crédits. Autrement dit, ces établissements sont plus ouverts aux négociations car ils préfèrent réduire leurs frais plutôt que de perdre un dossier. Ce sont généralement des experts dans leurs domaines et sont capables de dénicher des offres très intéressantes. Il convient de bien lire le contrat de crédit avec de le signer.

La renégociation n’est pas un rachat de crédit

Aujourd’hui encore, les emprunteurs mais aussi les médias confondent une opération de renégociation de prêt immobilier et un regroupement (ou rachat) de crédits.

Si la renégociation ne concerne que l’emprunt immobilier, le rachat concerne lui tous les types de prêts. Cependant, il ne s’agit pas d’un avenant mais d’un rachat par le nouveau prêteur des anciens encours avec le report des sommes dues sur une durée plus longue et proposant une mensualité plus petite. Lors d’un rachat, il y a une majoration du coût total du crédit qui est liée à l’allongement de la durée mais aussi bien souvent à l’ajout d’un nouveau projet par l’emprunteur.

Simulez votre rachat de crédits et réduisez fortement vos mensualités Jusqu'à -60%* !